L’accueil de jeunes filles-mères à Bamako (Mali)

Publié le 24 octobre 2019

Une présence au Mali depuis 1996

La Communauté est engagée depuis 1996 à Bamako, capitale du Mali, dans un service d’accueil de jeunes filles et de femmes en détresse.
Chaque année, ce sont 45 à 50 jeunes filles ou femmes qui sont accueillies ici, rejetées par leurs familles, ou après être arrivées à la capitale avec l’espoir de changer de vie. Elles sont bien souvent sans formation et sans soutien familial, se retrouvent à la rue ou dans des situations de très grandes difficultés, souvent confrontées à une grossesse que le père ne veut pas assumer. Notre accueil se porte en priorité vers ces filles et mères en détresse, mais également vers les enfants et les jeunes filles de la rue, et enfin vers les mères et enfants touchés par le SIDA.

Avec leurs bébés se sont près de 90 personnes que nous prenons en charge.

Le soutien de l’AAI

Grâce au soutien de l’Association Alliances Internationales, nous avons réalisé des travaux d’extension pour améliorer le confort quotidien des mamans. En particulier dans l’aménagement d’une cuisine et d’une salle commune. Nous avons aussi le projet de construire une salle que nous pourrons louer pour assurer des ressources pour le fonctionnement du centre. Vous pouvez nous aidez en soutenant pour cela l’AAI qui va financer la construction.

Nous faisons vivre un atelier de couture et de broderie, et un atelier de fabrication de savon et de shampoing. Ces ateliers ont un double objectif : la vente de nos produits pour couvrir les dépenses de la mission, d’une part, et d’autre part, l’apprentissage d’un métier qui servira à la réinsertion de nos jeunes femmes dans la société.

Nous y animons aussi une « école de vie », avec des cours d’alphabétisation en français. Les jeunes filles, qui arrivent de la rue ou de villages lointains, sont bien souvent sans éducation, souvent analphabètes. Nous avons mis en place une pédagogie destinée à leur apprendre les bases de la vie quotidienne avec en particulier des cours d’alphabétisation en français. Au Mali, la connaissance du français est très utile pour l’insertion professionnelle.

Notre mission nous donne la joie d’accueillir en plus des groupes de prière, des volontaires qui souhaitent donner du temps à Dieu en se mettant au service des pauvres… Nous essayons d’offrir aussi un accompagnement aux personnes en souffrance qui se présentent à nous.

Pour soutenir les œuvres missionnaires communautaires : SOUTENIR L’AAI

Sœur Laetitia du Cœur de Jésus

Auteur : Sœur Laetitia du Cœur de Jésus

Entrée à la Communauté des Béatitudes en 1998, sœur Laetitia est actuellement à la maison générale, à Blagnac, au service du secrétariat général et de la communication de la grande Communauté.

Articles qui peuvent vous intéresser

Election du nouveau gouvernement de la Communauté

L’Assemblée générale de la Communauté des Béatitudes s’est déroulée du samedi 26 octobre au dimanche 3 novembre dernier dans notre maison de Nouan-le-Fuzelier. (Pour savoir plus sur la

La Communauté des Béatitudes en Assemblée générale !

Quatre années ont passé depuis la précédente Assemblée générale de la Communauté des Béatitudes qui s’achevait début novembre 2015. Comme le veulent les Statuts Généraux de la Communaut

Un hôpital pour sauver des vies

Première fondation sur le sol africain Kabinda est la première fondation de la Communauté des Béatitudes sur le continent africain. Elle se trouve au Congo-Kinshasa (Ex-Zaïre), dans la province d

Articles les plus lus

Les soirées Pétales de roses des Béatitudes

Tout le monde connaît la date du 1er octobre ! Non ? C’est le jour où toute l’Eglise fête sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, la carmélite de

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à Lourdes dans la Basilique du Rosaire. Nous

Vivez l’ordination de nos 4 frères en direct de Lourdes

Notre pèlerinage annuel à Lourdes a commencé ce mercredi 10 juillet. La grâce du Seigneur est au rendez-vous. « Heureux les pauvres de cœur. » C’est bien le thème qui semble nous

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”