Dimanche de la Miséricorde

28 avr

Rendez-vous le 28 avril 2019

Vivre la Miséricorde aujourd’hui

Le dimanche de la Miséricorde a été institué par Jean Paul II, il suit directement le dimanche de Pâques.

Pour marquer cette fête nous vous proposons, le dimanche 28 avril, de vivre une journée spirituelle.

Nous nous retrouverons à 9h30 pour les Laudes.

L’eucharistie sera célébrée à la Paroisse de Nay à 10h30.

Le déjeuner et le reste des activités se dérouleront à la Communauté.

Le Saint Sacrement sera exposé en début d’après-midi.

Le chapelet de la Divine Miséricorde médité à 15h.

A 15h30, nous aurons une conférence animée par le père Horacio Brito, ancien recteur des sanctuaires de Lourdes.
Elle sera centrée sur le thème : Vivre la Miséricorde aujourd’hui.

Pour conclure cette journée, nous vous proposerons un office de vêpres accompagné d’une démarche.

N’hésitez pas à venir nous rejoindre pour ce moment privilégié qui nous plonge dans le cœur de Dieu !

Cliquer pour agrandir.

Catégorie d'évènement

Tout public

Informations et inscriptions

  • Lieu

    Communauté des Béatitudes de Nay
    Monastère saint Dominique,
    18 côte saint Martin,
    64800 Nay

  • Contact

    Communauté des Béatitudes

  • Téléphone

    0559612626

Événements de la même catégorie

2 aou

Pèlerinage à Lourdes

Du dimanche 2 août 2020 à 20h30 au jeudi 6 août 2020 à 12h30. Pèlerinage à Lourdes : « Je suis l’Immaculée Conception »…

12 aou

Festival des Familles

Du 12 au 16 août 2020. « Vous mettrez le feu au monde entier » Le thème : « Si vous êtes ce que vous…

15 aou

Session Rando et Prière

Du samedi 15 août (17h) au samedi 22 août (17h). Pèlerinage vers nos racines ! Une session rando et prière ! Idéale…

We were unable to confirm your registration.
Your registration is confirmed.

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”