La Communauté des Béatitudes, une famille ecclésiale de vie consacrée

Publié le 08 décembre 2020

En ce 8 décembre 2020, au cours de la messe de la solennité de l’Immaculée Conception, dans le foyer de Blagnac, Monseigneur Robert Le Gall, Archevêque de Toulouse a publié officiellement le décret de reconnaissance de la Communauté des Béatitudes qui a été érigée en «Famille ecclésiale de vie consacrée » de droit diocésain.

Cette nouvelle étape, préparée depuis plus de dix ans, est une étape importante pour la Communauté mais aussi pour l’Église. C’est en effet la première fois qu’à la demande de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et Sociétés de vie apostolique (CIVCSVA), un institut de vie consacrée est érigé sous ce vocable.

Une Famille ecclésiale de vie consacrée : de quoi s’agit-il ?

Commençons par rappeler ce qu’est la vie consacrée aujourd’hui…

La vie consacrée concerne toute personne qui s’engage au célibat à cause du Christ et de l’Evangile. Elle recouvre traditionnellement les formes suivantes :

  • la vie religieuse apostolique, monastique et missionnaire,
  • les Instituts séculiers,
  • les ermites.

Dans la vie religieuse apostolique, monastique et missionnaire, il s’agit, comme pour tout baptisé, de suivre le Christ en vivant l’Évangile, mais en communauté avec d’autres hommes ou d’autres femmes que l’on n’a pas choisis (vie communautaire non mixte), pour toujours (vœux définitifs « publics ») et à la manière du fondateur ou de la fondatrice. Il existe de très nombreux instituts religieux (congrégations, ordres, monastères, etc.).

Les instituts séculiers sont des instituts de vie consacrée reconnus dans l’Église catholique depuis 1947. En France, une trentaine d’instituts séculiers rassemblent des membres qui vivent « dans le monde », gardent leur profession, et qui ont pour mission d’y être présents, à la manière du sel ou du ferment, pour y faire progresser l’esprit de l’Évangile.

À ces formes de vie consacrée, s’ajoutent les sociétés de vie apostolique (cf. canon 731) et l’Ordre des vierges consacrées (cf. canon 604).

Les sociétés de vie apostolique (SVA) regroupent des prêtres, frères ou sœurs qui peuvent vivre en communauté et faire des promesses ou des vœux. Ces sociétés se définissent d’abord par leur tâche apostolique, leur mission et non pas par le mode de vie : c’est leur caractéristique essentielle.

Famille ecclésiale de vie consacrée

Ce nouveau type d’institut de vie consacrée a été élaboré par le Saint-Siège pour répondre à l’aspiration de certaines communautés nouvelles pluri-vocationnelles d’intégrer en leur sein une authentique forme de vie consacrée. Or le droit canon ne permettait pas d’accueillir la vie consacrée telle qu’elle était vécue dans certaines de ces communautés. En effet, celles-ci présentent deux nouveautés essentielles : la mixité des consacrés, hommes et femmes et la mixité des états de vie : des laïcs, couples et célibataires, et des consacrés.

C’est dans les années 2000 que, à la demande du Pape Jean-Paul II, le Dicastère pour la vie consacrée a conçu le schéma d’une telle « famille ecclésiale de vie consacrée » : il s’agit d’un institut de vie consacrée unissant dans une même structure canonique dépendant de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et Sociétés de vie apostolique (CIVCSVA), des membres consacrés, clercs et laïcs. Cette nouvelle figure de famille ecclésiale n’est pas encore fixée dans le droit canon écrit de l’Église mais le dicastère en accompagne le vécu.

La Communauté des Béatitudes : du Dicastère pour les laïcs à la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée

La Communauté est fondée en 1973 par des couples se sentant appelés à vivre ensemble en mettant tout en commun, à l’image des premières communautés chrétiennes. Des célibataires les rejoignent rapidement pour partager une vie communautaire radicale marquée par une vie de prière très intense. Très vite apparaissent au sein de cette communauté naissante des vocations à la vie consacrée, puis au sacerdoce.

Dès 1985, Mgr Robert Coffy, Archevêque d’Albi, érige la Communauté en Association privée de fidèles de droit diocésain. Celle-ci connaît une croissance rapide et soutenue entrainant de nombreuses fondations à travers le monde. En 2002, le Conseil Pontifical pour les Laïcs reconnait la Communauté comme Association privée de fidèles de droit pontifical, ad experimentum pour 5 ans.

À l’issue de cette période, le président du Conseil Pontifical pour les Laïcs invite la Communauté à une profonde réflexion sur son identité et sa structure canonique. Il souhaite en effet aider les différents états de vie qui ont part au charisme de la Communauté, à le vivre dans toute sa plénitude, tout en prenant en compte et en honorant les spécificités de chaque état de vie.

Pour faire simple, la question qui se posa alors fut celle-ci : la Communauté qui compte en son sein tous les états de vies (couples, célibataires laïcs, frères et sœurs consacrés, prêtres…) est-elle une réalité « laïque » ou « consacrée » ?

Un vaste processus de discernement est entamé en dialogue avec la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée. Celui-ci aboutit en 2009 à la décision d’engager la Communauté sur le chemin d’une structuration comme « Famille ecclésiale de vie consacrée ».

De nouveaux statuts sont approuvés et en juin 2011, la Communauté est érigée par Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, en « Association publique de fidèles de droit diocésain en vue de devenir Famille ecclésiale de vie consacrée. »

Si les principes fondateurs des Béatitudes restent très présents, les nouveaux statuts de la Communauté ont fait évoluer de nombreuses modalités pratiques : la Communauté est désormais composée de trois branches : frères consacrés (parmi lesquels des prêtres), sœurs consacrées, et laïcs associés (mariés ou célibataires, incluant les diacres permanents). Chaque branche tient son Assemblée générale particulière et élit ses responsables propres, tandis que l’Assemblée générale commune élit le Président de toute la Communauté, garant de son unité.
Pour en savoir plus sur le gouvernement de la Communauté, lire ici… et sur la dernière assemblée générale, ici.

La reconnaissance diocésaine

Attentif à l’évolution positive de la Communauté et après un long processus de discernement ecclésial, le préfet de la Congrégation pour la Vie Consacrée, le Cardinal Braz De Aviz a donné, ce 12 novembre 2020, la faculté à Mg Le Gall, Archevêque de Toulouse, d’ériger la Communauté des Béatitudes en Famille ecclésiale de vie consacrée, de droit diocésain. Cette étape de reconnaissance diocésaine est le préalable normal à une reconnaissance pontificale à venir.

Concrètement, cette reconnaissance ne va pas bouleverser le quotidien de la Communauté qui vit depuis dix ans selon les principes d’une Famille ecclésiale. Un point change cependant, qui n’est pas négligeable : la Famille ecclésiale s’inscrivant dans le cadre des Instituts de vie consacrée, les vœux (de chasteté, pauvreté et obéissance) des frères et sœurs consacrés sont désormais des vœux publics, reçus par l’Église.

Intervenant près de dix ans après l’approbation des nouveaux statuts, cette reconnaissance est le fruit d’un long chemin que la Communauté a parcouru à travers joies et peines vers une plus grande maturité ecclésiale. Elle a pleinement reconnu ses erreurs du passé et elle est aujourd’hui dans l’action de grâce pour l’Amour et la fidélité de Dieu. Plus que jamais, elle désire continuer à participer à la mission de l’Église et à la nouvelle évangélisation, là où elle est implantée, aux quatre coins du monde.

—–


Quelques photos de la messe du 8 décembre à Blagnac : 

Frère Henry Donneaud, o.p. fait la lecture du décret de reconnaissance de la Communauté comme Famille ecclésiale de Vie consacrée. Monseigneur Le Gall remet le décret à Sr Anna Katharina Pollmeyer, Présidente de la Communauté. 
Les membres du Conseil général de la Communauté prononcent leurs vœux publics ou engagements. Ainsi Sr Anna Katharina Pollmeyer, Sr Eva de Jésus Schwingenschlögel, Responsable générale de la branche, le Père Jean-Uriel Frey, Responsable général de la branche des frères et leurs assistants ont prononcé leurs vœux publics entre les mains de Mgr Le Gall. Et Anne-Emmanuelle Dixmérias, Modératrice générale de la branche laïque ainsi que son assistant marié et son épouse Duane et Malgosia Stallard prononce leurs engagements.

Sœur Laetitia du Cœur de Jésus

Auteur : Sœur Laetitia du Cœur de Jésus

Entrée à la Communauté des Béatitudes en 1998, sœur Laetitia est actuellement à la maison générale, à Blagnac, au service du secrétariat général et de la communication de la grande Communauté.

Articles qui peuvent vous intéresser

Vie d’Oraison : Vivre une journée de désert (n°22)

« Chacun prendra au minimum une fois par mois une journée de désert, » pouvons-nous lire dans les statuts de la Communauté des Béatitudes. Dans notre vie quotidienne tissée de

Ordinations sacerdotales à Issia

Grande joie ! Six de nos frères vont être ordonnés prêtres le samedi 9 janvier 2021. Ayant reçu l’ordination diaconale le 29 juin 2019 à Blagnac (photo ci-dessus), ils auraient

Belle et Sainte Année 2021 !

« Tu enfanteras un Fils, tu lui donneras le nom de Jésus. » (Lc 1, 31) La liturgie de l’Église nous donne chaque nouvelle année cette parole de l’Ange Gabriel adressée à

Articles les plus lus

Les soirées Pétales de roses des Béatitudes en 2020

Les soirées Pétales de roses ! De quoi s’agit-il ? Tout le monde connaît la date du 1er octobre ! Non ? C’est le jour où toute l’Eglise fête sainte

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à Lourdes dans la Basilique du Rosaire. Nous

La Semaine Sainte en direct avec la Communauté des Béatitudes

Chers amis, Voici le programme des liturgies que nous vous proposons de vivre en direct avec la Communauté durant la Semaine Sainte. Toutes ces liturgies sont en direct sur notre

We were unable to confirm your registration.
Your registration is confirmed.

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”