Travaux et orientations de l’assemblée générale 2023

Si seulement 71 délégués forment l’assemblée générale, celle-ci n’en est pas moins un événement spirituel pour toute la Communauté. Durant ses dix jours, des chaînes de jeûne et d’adoration ont été vécues rassemblant dans une même communion de cœur et de prière les frères et sœurs dispersés à travers le monde. Soutenus par cette prière incessante, les délégués ont travaillé avec une belle variété de regards et dans une grande écoute mutuelle.

Ils ont d’abord étudié puis voté quelques modifications des statuts et directoires de la Communauté : un travail toujours nécessaire d’ajustement et d’éclaircissement des textes pour accompagner la vie.

Puis ils se sont penchés sur les deux sujets retenus pour cette assemblée générale, la relecture de l’histoire de la Communauté et l’approfondissement du vécu en Famille ecclésiale. Deux commissions préparatoires nommées six mois auparavant avaient fourni aux délégués un dossier de réflexions préliminaires, une proposition de méthode de travail en assemblée et une première ébauche de textes à voter à l’issue des travaux. Sur les deux thèmes, les délégués ont pu écouter divers experts.

Sur le thème de l’histoire…

Le gouvernement de la Communauté avait fait appel à Tangi Cavalin et Nathalie Viet-Depaule, historiens ayant tous deux travaillé sur la question des frères Philippe, ce qui a abouti à la publication du livre L’affaire. Ils sont ainsi venus nous partager le fruit de leur expérience et des conseils précieux pour lancer un travail historique. Ce fut un moment très riche et encourageant pour l’assemblée.

À la fin de leurs travaux, les délégués ont exprimé le souhait que la Communauté engage un travail objectif et professionnel sur son histoire. La prochaine étape consistera à rechercher des experts en vue de lancer une commission pluridisciplinaire indépendante, visant à faire la part d’ombres et de lumières dans l’histoire de la Communauté.

La Communauté exprime aussi vouloir se mettre à la disposition de Tangi Cavalin et son équipe dans le cadre de la mission qui leur a été confiée le 18 octobre 2023 par la Conférence des évêques de France (CEF) et la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF) concernant les effets des abus et dérives des frères Philippe et leur influence dans l’Église de France.

Sur l’approfondissement de l’identité et du vécu en « Famille ecclésiale »

Pour rappel, la Communauté des Béatitudes adoptait en juin 2010 de nouveaux statuts en vue de devenir « Famille ecclésiale de vie consacrée », ce qu’elle est devenue à part entière le 8 décembre 2020. (Voir plus d’explications ici.)

Ce statut canonique qui rassemble dans un appel commun, et une même spiritualité des membres de tous états de vie – laïcs, frères consacrés et prêtres, sœurs consacrées – est une nouveauté dans l’Église. Il est donc bon et nécessaire pour nous de creuser cette identité particulière.

Sur ce thème, les séances de travail en grande assemblée ont alterné avec des travaux en petits groupes avec la méthode de la « conversation dans l’Esprit » utilisée à Rome lors du récent synode sur la synodalité.

L’assemblée générale a été unanime dans son désir que soit davantage privilégié, dans un esprit de synodalité et de collégialité, le fonctionnement ‘interbranche’ (entre frères consacrés, sœurs consacrées et laïcs) à tous les niveaux : gouvernement, vie fraternelle, formation, mission, etc. Ce sera donc une ligne de conduite très pratique pour notre Communauté internationale dans les années à venir.

Les délégués ont maintenant rendez-vous pour la session élective de l’assemblée générale qui se tiendra à l’Ascension, du 8 au 12 mai 2024. Nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles à son issue.

LIRE CE QUI PRÉCÈDE

Sœur Laetitia du Cœur de Jésus

Entrée à la Communauté des Béatitudes en 1998, sœur Laetitia est actuellement à la maison générale à Blagnac, au service de la communication de la Communauté.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

    *Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

    Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.