JMJ 2023… j’y étais ! Joséphine, 19 ans

1,5 million de jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse de Lisbonne ! Parmi ceux-ci, 40 000 français ont participé à cette aventure qui marque une génération et 500 sont partis avec la Communauté. Revenus enthousiasmés, Martin, Charlotte, Pauline, Joséphine, Alban et Niels nous partagent leurs expériences durant ces JMJ. Aujourd’hui, Joséphine – jeunes « Béatitudes Disciples » au service durant les JMJ – nous relate son voyage humain et spirituel au Portugal.

Au service du festival Open Heaven et des JMJ

Je m’appelle Joséphine, j’ai 19 ans, je suis étudiante à Paris en Histoire et depuis un an, je suis engagée comme « Béatitudes Disciples » à la Communauté des Béatitudes auprès de la maison de Nouan-le-Fuzelier. Je suis partie aux JMJ avec la Communauté en tant que « serviteur », c’est-à-dire en tant que jeune au service de l’organisation, notamment pendant les pré-JMJ lors du festival Open Heaven à Coimbra. Ces premières JMJ ont été pour moi une très belle expérience, à la fois humainement et spirituellement, remplies de moments de joie et aussi de moments profonds et fervents.

Être au service lors d’Open Heaven m’a permis de rencontrer de nombreux jeunes venus avec la Communauté (par exemple pendant les distributions de tickets pour les repas ou pendant le temps de service de ménage lors desquels nous avions beaucoup de temps pour échanger). Le festival a ainsi été l’occasion de prendre le temps de se rencontrer et donné naissance à de belles amitiés avec, grâce à l’internationalité de la Communauté, des étrangers comme des jeunes péruviens, libanais ou encore allemands, amitiés qui se sont prolongées et approfondies avec les JMJ à Lisbonne.

J’ai énormément apprécié partir en tant que serviteur : cela m’a permis de me donner et surtout de donner ce que j’ai reçu pendant l’année notamment en tant que Béatitudes Disciples, pour ceux qui sont plus loin de Dieu, moins habitués à vivre des expériences spirituelles fortes. J’ai voulu pendant ces semaines aider, à mon échelle, ces jeunes à vivre ce que j’ai la chance de pouvoir vivre plus souvent : des temps de louange, des veillées, des messes et des offices dans une atmosphère priante. De plus, porter les jeunes venus avec les Béatitudes dans la prière m’a permis de vivre les JMJ encore plus intensément, plus profondément, plus fraternellement. Par exemple lors des prières des frères, j’ai pris conscience que le Seigneur passait par mes paroles pour s’adresser aux autres, que j’étais un instrument pour lui et j’ai compris qu’Il pouvait passer par chacun d’entre nous pour se faire voir au monde si on l’accepte et si on le laisse faire.


Lors de ces quelques jours, j’ai aussi abondamment reçu, tout d’abord par les enseignements auxquels j’ai pu assister, que ce soit lors des temps de topo (avec la présence d’Alice, Vincent et Isaac Drish), lors des homélies ou même lors de simples discussions avec des communautaires mais aussi par les veillées, les temps de louange, les offices… C’est pourtant surtout le service qui m’a permis de recevoir, notamment en apprenant à m’abandonner au Seigneur lorsque la fatigue était trop intense et que nos forces n’étaient plus suffisantes et ainsi d’approfondir ma relation d’amitié avec Dieu. De nombreuses fois je suis arrivée à la louange du matin épuisée physiquement et moralement par la nuit et les journées précédentes et j’en suis ressortie remplie d’une force qui n’était pas la mienne et qui me permettait de me donner à fond dans ce que je devais faire.

J’ai aussi beaucoup reçu des autres, par leur soutien, leur amitié, notamment avec les autres jeunes au service avec moi, que je connaissais déjà ou non. L’unité et la fraternité qui régnaient entre les serviteurs permettaient de continuer à avancer malgré la fatigue, malgré les tensions, et j’ai pu voir comment Dieu se manifestait aux uns par les autres. On savait que l’on pouvait compter sur les autres si l’on en avait besoin, par un remplacement, une prière ou un simple geste, et le service des JMJ m’a ainsi permis de fortifier des amitiés, déjà approfondies par les moments spirituels que nous avons vécu ensemble lors de ces quelques jours.

Lors des 6 jours de JMJ à Lisbonne nous étions davantage libres et moins au service, en restant disponibles si besoin. C’était pourtant une grande joie lorsqu’on me demandait de servir, avec la réelle impression d’être utile, de participer concrètement à ces journées, par exemple par l’animation de l’adoration dans la paroisse à laquelle la Communauté était rattachée : en mettant nos talents au service des autres et de Dieu et en voyant les fruits qui découlaient de ces moments. En étant au service, nous faisions déjà l’expérience de vivre le message du Pape nous invitant à nous lever, à agir pour l’Église, à ne pas avoir peur d’assumer notre foi, notre amour pour Dieu et pour les autres et surtout, à agir comme cela dans notre quotidien et pas seulement lors de ces évènements.

Joséphine

 

Retrouvez toutes les photos et vidéos sur nos Réseaux Sociaux : 

INSTAGRAM

RDV à Séoul en 2027 ! D’ici-là, prions pour tous les jeunes de l’Église universelle !

 

DÉCOUVRIR AUSSI LES TÉMOIGNAGES DE :

Martin    Niels    Charlotte

Sr Esther

Sr Esther (française) est entrée à la Communauté en 2017. Elle travaille au service de la communication de la Communauté.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

    *Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

    Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.