Du bicross à l’autel !

Publié le 23 avril 2020

Avant de témoigner de ce que le Seigneur a fait dans ma vie je voudrais d’abord te poser une question, à toi qui prends le temps de me lire. Es-tu simplement curieux ? Ou bien es-tu intéressé de découvrir l’amour miséricordieux de Dieu et ainsi, te disposer à accueillir sa grâce ? Si ta réponse est oui à cette seconde question, mon petit témoignage peux te servir, sinon tu risques de perdre ton temps…

Je m’appelle Johannes Maria. Je suis né et j’ai grandi à Berlin en Allemagne. Il y a maintenant 25 ans, je suis entré à la Communauté des Béatitudes. Pourtant rien ne m’y destinait. Avant cette nouvelle vie, j’avais commencé des études d’enseignement, avec des priorités bien claires : le sport et les activités physiques.

Le sport et rien d’autre !

J’ai toujours été attiré par le sport. À l’âge de 12 ans, j’ai commencé à pratiquer le bicross. Ça donne de l’adrénaline pur ! Pour moi c’était plus qu’un simple passe-temps. C’était une vraie passion, et plus encore : c’était ma vie. Je passais tout mon temps sur le vélo, y investissant tout mon argent et toute mon énergie. La compétition était devenue pour moi source de reconnaissance. Il fallait briller.

Tout cela, pour gagner un petit trophée en métal et être acclamé après une compétition. Mais ces moments sont éphémères. Bien plus tard, j’ai réalisé que je me trouvais dans une recherche permanente de performances. Un processus d’idéalisation terrible et très égoïste. Si on veut être le premier, il faut suivre cette logique dans laquelle tout ce qui ne sert pas ce seul objectif est à écarter. Tout ce qui ne servait pas cet idéal, je le méprisais. Il n’y avait pas de place dans ma vie pour de vrais amis, car je n’avais pas de temps pour vivre une relation profonde et authentique. Progressivement et sans en être vraiment conscient, je perdais le sens de la vie et devenait de plus en plus solitaire. Intérieurement, j’avais même perdu ma famille.

Se laisser aimer par Dieu

Mais Dieu est bon ! À travers des circonstances miraculeuses, le Seigneur m’a conduit à Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine. C’est un sanctuaire marial visité par des millions de pèlerins du monde entier. J’y ai vécu une expérience forte avec le Dieu vivant. C’est très difficile de l’écrire en quelques mots, mais je peux simplement dire que je me suis rendu compte de mon égoïsme et de la froideur de mon cœur, en même temps que je découvrais l’amour ineffable de Dieu pour moi. Cette expérience m’a complètement changé !

J’ai commencé une vie de prière régulière. Elle m’a permis de m’approcher de l’Église. Puis je suis entrée à la Communauté des Béatitudes car il y avait en moi un profond désir de donner toute ma vie au Seigneur. Pourquoi les Béatitudes ? Parce que j’ai y trouvé ma famille. J’y ai rencontré des frères et sœurs qui ont vécu des choses similaires avec Dieu. Je pouvais cheminer avec eux pour Le servir et servir l’Église.

Et le temps passe vite… depuis, je suis prêtre, et j’essaye de rechercher les brebis perdues. Comme dans mon expérience, je souhaite leur parler de cette source profonde de bonheur que cherche chaque homme. Le vrai sens de la vie, c’est bien de se laisser aimer par Dieu et de répondre de toutes nos forces avec notre amour pour lui et pour les gens qui nous entourent.

Tu as soif d’un grand bonheur, tu ne connais pas Dieu qui s’est fait homme pour toi et qui a donné sa vie pour toi à la Croix ? N’hésite pas à rentrer en contact avec lui, à lui parler, à lui partager tes questions, tes soucis, tes problèmes, tes blessures. Et surtout prie-le de se manifester et de te montrer sa grande miséricorde pour toi.

 

D’autre témoignages de frères des Béatitudes

Père Johannes Maria de la Croix Glorieuse

Auteur : P. Johannes Maria de la Croix glorieuse

Le père Johannes-Maria, est allemand. Entré à la Communauté il y a plus de 25 ans il est prêtre et docteur en théologie, il occupe actuellement la fonction d'assistant du Responsable Général de la branche des frères. Il est également responsable général de la formation des frères.

Articles qui peuvent vous intéresser

Vie d’Oraison : L’oraison, un acte de foi ! (n°11)

Dans le prologue de La Montée du Carmel, saint Jean de la Croix écrit : «  Il y a plusieurs âmes qui pensent n’avoir point d’oraison et qui néanmoins en

Nos cinq nouveaux diacres pour l’Église

Malgré les orages de la veille au soir, le soleil était au rendez-vous ce samedi matin 27 juin à Blagnac pour les ordinations diaconales de 5 frères de la Communauté

Cinq ordinations diaconales à Blagnac

Samedi 27 juin au cours de la messe de 10h30 à Blagnac, les frères Anaël, Angelin, Carlos-Benedicto de Santa Maria, Jean-Paul du Christ Rédempteur et Pierre-Marie de Jésus seront ordonnés

Articles les plus lus

Les soirées Pétales de roses des Béatitudes

Tout le monde connaît la date du 1er octobre ! Non ? C’est le jour où toute l’Eglise fête sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, la carmélite de

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à Lourdes dans la Basilique du Rosaire. Nous

La Semaine Sainte en direct avec la Communauté des Béatitudes

Chers amis, Voici le programme des liturgies que nous vous proposons de vivre en direct avec la Communauté durant la Semaine Sainte. Toutes ces liturgies sont en direct sur notre

We were unable to confirm your registration.
Your registration is confirmed.

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”