Sr Anne du Rédempteur : sœur et missionnaire au Congo RDC !

À l’occasion de l’ordination d’un de nos frères le 26 juin 2021 au Gabon, nous avons eu à cœur de vous partager quelques témoignages de vocation de membres de la Communauté qui ont fait récemment ou feront très bientôt un nouveau pas en son sein. Nous avons recueilli le témoignage de Soeur Anne du Rédempteur qui a prononcé les voeux perpétuels de chasteté, pauvreté et obéissance en juillet 2020.

Je me nomme Sr Anne du Rédempteur, née en Côte d’Ivoire, originaire du Bénin. Je suis à la Communauté depuis 2010.

« L’appel » de Dieu… par téléphone

Le Seigneur est venu me chercher dernière mon bureau dans un cabinet comptable en Côte d’Ivoire (Abidjan). A l’époque, candidate à la Communauté des Béatitudes, j’ai reçu soudainement un coup de téléphone de la part de la Communauté, c’est le moment de rentrer…  Alors j’ai tout laissé pour répondre au Christ. Croyez-moi, ce n’était pas simple sur le coup!!! Mais beau !

« L’appel » de Dieu… par la Parole

Mon appel aux Béatitudes a été la réponse du Seigneur à mes prières. Oui, Dieu nous répond toujours …

En effet, avant-même que je ne connaisse la Communauté, j’avais déjà une vie de prière assez forte et demandais souvent au Seigneur : «  Puisque tu m’appelles à te servir, je te demande de me montrer où exactement tu voudrais que je te serve ». Un jour, pour conclure ma prière, une voix intérieure m’a dit : «  ouvre la bible », et ce jour – là je suis tombée sur Matthieu 5,3…(le texte des Béatitudes) ; Or j’ignorais l’existence de la Communauté des Béatitudes ! À l’époque, je fréquentais la communauté Mère du Divin Amour. Pour moi, c’était donc une invitation à méditer et approfondir ce passage. Ce que je fis. Quelques temps plus tard, je partagea cela à mon accompagnateur, qui m’encouragea à continuer la méditation.

Les Béatitudes : mon « autoroute vers le Ciel »

Chose étonnante, ces paroles des béatitudes résonnaient encore et encore en moi… C’est en partageant cela à une dame de ma paroisse, qu’elle m’a parlé de l’existence de « la Communauté des Béatitudes »… Grande fût ma joie ! Mais… la Communauté se trouvait loin de mon lieu de résidence et ce n’est qu’en 2007, que j’ai mon premier contact avec le Communauté qui se trouve à Abidjan (Côte d’Ivoire). Ce fût certain dès mon arrivée que c’était ici ma place. J’ai été envahi par une grande paix.

J’ai été saisie par la beauté de la vie de prière sous toutes ses formes (la lectio divina puisque j’ai un attrait pour la parole de Dieu), la ferveur, la liturgie (les chants et homélies), la vie fraternelle…

Ma vocation aujourd’hui …

Après ma profession perpétuelle en juillet 2020, j’ai été envoyé au Congo RDC (Kabinda). Je travaille comme intendante à l’hôpital général de Kabinda. Ma mission dans un premier temps, consiste en la gestion des stocks d’une partie du matériel et fournitures ; et dans un second, au service de la gestion nutritionnelle des malnutris, des indigents et des malades en collaboration avec le nutritionniste et les mamans de la cuisine. Sur la Communauté j’ai également des services telle que l’animation des soirées jeunes.

Vivre de cette manière, proche des pauvres, est une expérience unique pour moi. Cela m’invite à ne pas accumuler pour le plaisir. Tout homme en vérité, est un pauvre qui sans cesse,  a besoin de Dieu.

Le jeune nous  rappelle le zèle et l’enthousiasme de vivre et  de servir Dieu.

Le pauvre nous rappelle le royaume des cieux.

Le malade nous  rappelle notre finitude.

« Car en dehors du Christ, nous ne pouvons rien faire… » (Jean 15, 5)

 

Sr Anne du Rédempteur

Pour découvrir la diversité des appels des soeurs consacrés de la Communauté, rendez-vous sur la page les soeurs.

Sr Esther

Sr Esther (française) est entrée à la Communauté en 2017 après une formation en droit et science politique. Elle aide au service de la communication au sein de la Communauté.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Nous souhaitons apporter quelques éclaircissements concernant les situations évoquées dans de récents articles de presse. Nous pensons d’abord à la souffrance des personnes concernées (…)

Je souhaite recevoir vos newsletters

    *Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

    Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.