Sebastien Corn du groupe Impact à Nouan pour former à la conduite de la prière par la musique

L’an dernier, une nouvelle proposition voyait le jour aux Béatitudes de Nouan-le-Fuzelier. Son but : former pour guider par la musique la conduite de la prière lors des messes, temps de louange, veillée. Pas loin de 50 personnes décidaient de franchir le pas et de suivre cette formation naissante. Pour la seconde année, le Collectif Béatitudes, groupe de jeunes adultes motivés pour partager « foi » et « joie de l’Évangile », renouvelle et élargi sa proposition.
Henri Lhotte, président du Collectif, a répondu à quelques questions pour nous présenter le nouveau parcours.

 

Comment va se dérouler cette proposition, à qui s’adresse-t-elle ?

Elle va se vivre sur trois week-ends. Sachez qu’il reste encore quelques places à pourvoir. La formation est destinée à toute personne de 18 à 99 ans désireuse de mettre Dieu au centre des temps de prière musicaux. Amateur ou chanteur/musicien professionnel, le contenu se destine à tous ces acteurs.

Peux-tu nous dire sur quoi elle repose ?  

C’est vraiment un temps de formation qui repose sur 3 axes qu’on va retrouver à chaque weekend. Leur équilibre est essentiel pour que chaque participant puisse y trouver une unité.

Il y a bien sur la dimension spirituelle. À travers les temps de prières, vêpres, laudes, messes, veillées, nous donnons à chaque participant la chance de pouvoir voir et vivre des grâces que porte la Communauté des Béatitudes. Nous, membres du Collectif, avons été touchés et transformés par cette richesse spirituelle, et nous souhaitons que les participants puissent aussi en vivre.

La dimension humaine a toute sa place. En se retrouvant 3 fois dans l’année, il devient possible de construire quelque chose, de se connaître et de s’enrichir de toutes les expériences des uns et des autres.

Enfin bien évidemment la dimension technique. Pour chaque week-end, un thème sera abordé. Nous avons faire appel à des intervenants qualifiés pour que chacun puisse repartir avec des clefs concrètes à mettre en œuvre dans sa paroisse et sa réalité concrète. (Alexia Rabé, Sébastien Corn et bien d’autres !)

Tu peux nous en dire plus de chacun des trois week-ends ?

Le premier week-end (18-20 novembre 2022) : Comment la musique nous rapproche de Dieu ? Comment placer Dieu au centre de notre musique ?
À la lumière de la parole de Dieu, nous découvrons l’héritage musical dont nous disposons depuis la genèse. Cet éclairage sur les divers usages de la musique nous permet de trouver quelques pistes de réponses aux questions ci-dessus. Les expériences du collectif Béatitudes ainsi que les temps forts spi vécus viennent compléter ce weekend. Vous l’aurez compris avant de rentrer dans la technique, il est important de mettre Dieu au centre. c’est l’objectif de ce weekend

Le second WE (du 3-5 fév 2023) : Les clés de l’organisation et de l’animation musicale d’un temps de prière.
En gardant toujours les éléments vus lors du premier weekend, nous nous attarderons sur les points d’organisation. Si lorsque nous animons un temps de prière, il nous faut être centré sur Dieu, il reste primordial de s’organiser et de s’améliorer. Nous donnerons différentes clés et outils pour faciliter l’organisation de vos temps de prière. Nous regarderons aussi la place de chaque instrument dans une animation musicale afin de faire grandir la beauté et la qualité de l’animation. Ce sont des clés et outils qui sont très accessibles et prêtes à l’emploi. Nul besoin d’être musicien professionnel pour les aborder.

Enfin le dernier WE (du 5-8 mai 2023)Développer ma créativité et mes talents au service de la mission.
Il nous reste maintenant à découvrir comment créer ce qui correspond à notre lieu de mission. Chaque paroisse, ville… fait face à des problématiques différentes. Le vécu et les besoins de chacun seront donc très différents. Pendant cette formation, nous n’enseignons  pas un modèle, mais nous proposons à chacun de réfléchir à comment construire ce qui va correspondre à son environnement.

Encore un mot pour conclure ?

Nous proposons aussi des axes pour développer nos talents comme la communication non verbale (notre posture lorsque nous jouons ou animons) ou la psalmodie et d’autres choses encore.

Fort de tout cela, nous souhaitons que cette formation puisse renouveler dans la foi chaque participant et leur donner des clefs pour faire grandir leur ministère dans leur paroisse ou ailleurs.

Henri Lhotte

 

Hervé Pichon

Hervé Pichon est marié et père de famille. Membre laïc de la Communauté des Béatitudes depuis 1996, il travaille au service de la communication et du site internet de la Communauté.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.

Vivez l'Avent à
l'école des Saints

/

Inscrivez-vous pour suivre notre parcours viidéo