Les Béatitudes à la rencontre mondiale des familles à Rome

Du 22 au 26 juin derniers, Rome et les diocèses du monde entier ont célébré la Rencontre mondiale des familles 2022 pour marquer la clôture de l’Année de la famille Amoris Laetitia bénie et fructueuse.

La délégation de la Communauté des Béatitudes envoyée à Rome, s’est jointe aux deux mille participants, représentants de la pastorale des couples et des familles de plus de cent-vingt pays du monde.

La première soirée d’accueil en présence du Saint-Père, a été suivie de trois jours de conférences et de témoignages qui ont eu lieu dans la salle Paul VI. Chaque jour commençait par rassembler tous les participants pour la messe dans la basilique Saint-Pierre. Le thème central de cette Xe rencontre mondiale des familles était « La beauté de la Famille, vocation et voie de sainteté. »

Une contribution de nombreux couples

La contribution des nombreux intervenants, principalement des couples, a confirmé que la vie de famille est un chemin de sainteté. Les thèmes importants de la vie conjugale et familiale ont été abordés.

Jérôme et Jannette, libanais vivant à Nice, mariés depuis seize ans et parents de trois enfants, nous ont parlé de l’importance de « faire communauté entre familles », en se rencontrant une ou deux fois par mois.

Certains couples ont témoigné de leur implication dans l’aide aux familles elles-mêmes : la préparation au mariage, l’accompagnement des premières années du couple, des épreuves de l’amour familial, l’accueil inconditionnel de la vie naissante, l’accompagnement de personnes séparées restant fidèles à leur mariage, ou d’autres vivant une nouvelle union dans la fidélité aux indications de l’Eglise. Un couple américain a témoigné de l’action qu’il mène pour la prévention des violences dans la famille. Un autre couple a présenté une recherche sur les rites familiaux et pratiques concrètes qui peuvent développer la dimension d’Église domestique de la famille.

Un témoignage bouleversant

Enfin, le dernier témoignage fut une magnifique leçon de courage et de pardon qui nous a fait sortir nos Kleenex ! Daniel et Leila, chrétiens maronites libanais vivant en Australie, ont 6 enfants. Les quatre aînés accompagnés de cousins partent acheter des glaces lorsqu’un chauffard ivre vient percuter le groupe. Il tue trois enfants ainsi qu’un cousin et blesse gravement la quatrième. Lorsque la maman arrive sur la scène « du crime » et qu’elle voit les trois corps recouverts d’un linge blanc, elle se met à genou et prie. Son mari dépassé par l’énormité du drame, se laisse porter par la prière de son épouse. Seule leur foi en Jésus, mort sur la croix les a aidés à pardonner. Cette phrase de Jésus « Père pardonne leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » continue à les aider à faire ce choix quotidien de ne pas se retirer dans la haine mais à pardonner.

La vie est plus forte que la mort. Ils ont témoigné, tenant dans leurs bras, leur septième enfant tout juste âgé de quelques semaines. Voici quelques perles qu’ils nous ont laissées : « Le pardon est d’abord pour celui qui pardonne car il guérit… Il est signe de force et non de faiblesse… Nous ne pouvons contrôler ce qui nous arrive mais nous pouvons choisir de conduire notre vie… de pardonner pour être libre. »

À leur initiative, le 1er février, jour du drame, est devenu en Australie, journée mondiale du pardon !

Un nouvel élan

Entre chaque conférence, les pauses café étaient l’occasion de rencontres fraternelles entre délégués, dans une atmosphère de partage.

La messe finale, sous le soleil, présidée par le cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, a rempli de joie la place Saint-Pierre, en présence du pape François. Tous envoyés dans le monde, comme témoins de la bonne nouvelle de l’Amour de Dieu et de sa sollicitude pour la vie familiale.

Ce fut une bénédiction et une joie de participer à cet événement ecclésial qui va porter des fruits pour les familles dans l’Église et le monde.

« L’Église est avec vous, bien plus, l’Église est en vous » a déclaré le pape François en encourageant les familles à vivre leur « ADN qui est l’hospitalité et l’esprit de service ».

 

RETROUVER LES grands moments

Duane Stallard

Duane est marié et père de 5 enfants. Originaire de Nouvelle-Zélande, il est membre laïc de la Communauté des Béatitudes depuis 1998 et actuellement assistant de la branche laïque de la Communauté. Il exerce aussi la profession de paysagiste.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.

Vivez l'Avent à
l'école des Saints

/

Inscrivez-vous pour suivre notre parcours viidéo