Une urgence pour le dispensaire de Bangui

Il y a urgence médicale et humanitaire !

C’est en 1985, que la Communauté des Béatitudes s’est installée à Bangui, capitale de la République Centrafricaine, répondant à l’appel de l’Archevêque de l’époque. Elle y était d’abord présente pour l’accueil et l’organisation de retraites spirituelles au monastère de « Boye Rabe ». Et c’est en 2009 que la Communauté a construit un dispensaire pour répondre, dans un souci d’aide humanitaire, aux besoins sanitaires de la population environnante en forte croissance.

Alors qu’il est situé à une heure à pied de l’hôpital central de la ville, le dispensaire est vite apparu comme un outil de santé de proximité indispensable pour la population alentour. Il accueille aujourd’hui plus de 650 malades par mois, principalement des enfants et des femmes enceintes. Le personnel soignant se relaie chaque jour (médecin, sage-femme, infirmière, laborantin).

La réputation du dispensaire fait que sa fréquentation est en constante augmentation. Et les besoins de santé sont en forte hausse. Il est même envisagé à terme, d’ouvrir un espace « maternité » pour éviter aux futures mamans de longs déplacements.

Mais en attendant, des travaux et des aménagements s’imposent. Car les locaux sont devenus vétustes, les coupures de courant sont fréquentes et du matériel médical doit être renouvelé pour répondre à de nouveaux besoins de soin et de sécurité pour les patients.

Objectif : recueillir des dons.

Une plateforme de crowdfunding a été ouverte avec le partenaire HelloAsso pour recueillir les dons nécessaires. Or il nous faut faire connaître cet appel. Pour cela, nous vous invitons à être les relais très concrets de ce projet autour de vous. Nous ne pourrons pas y arriver seuls. Votre aide est indispensable pour en parler… Partager ce message par mail ou sur vos réseaux facebook. (Cliquer tout simplement sur les boutons situés sous la photo au-dessus de l’article).

A quoi servira l’argent collecté ?

Voici les objectifs qu’il nous faut rapidement atteindre :

  • Réhabiliter des locaux : aménagements intérieurs, renouvellement de certaines installations, hygiène et peintures de propreté : 4 700 €
  • Fournir une alimentation électrique autonome par panneaux photovoltaïques, pour suppléer aux coupures quotidiennes : 3 000 €
  • Rééquiper le laboratoire : renouvellement des appareils de diagnostic élémentaire (microscope binoculaire, glucomètre, oxymètre, bec benzène, centrifugeuse, frigidaire solaire, etc.) : 11 000 €

Ce qui nous fait un total de 18700 €.

Nous comptons sur vous pour nous aider à mettre en œuvre ce projet pour la population de ce quartier de Kabinda. Par avance soyez remerciés pour la générosité que vous pourrez manifester à l’approche des fêtes de Noël !

 

FAIRE UN DON

Jean-Claude Michel

Jean-Claude Michel est diacre permanent. A la fin de ses études de médecine en 1975, il rejoint la Communauté des Béatitudes avec son épouse. Après quelques années d’exercice médical, il assume des responsabilités au sein de la Communauté. Depuis 2009, il dirige l’Association Alliances Internationales qui soutient et finance depuis la France, les œuvres caritatives et humanitaires de la Communauté.

Thèmes

, , ,

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.

Vivez l'Avent à
l'école des Saints

/

Inscrivez-vous pour suivre notre parcours viidéo