Que la Lumière soit !

Publié le 03 décembre 2018

Ce mois de décembre nous rallume à la joie de vivre, la joie de la famille, et, on l’espère, éteint les feux de la discorde. C’est le temps des lumières célestes qui submergent le siècle des lumières et ses faux éclairages. Que la lumière de Jésus soit notre lumière !

Tout d’abord, le 2 décembre, la Communauté des Béatitudes qui prie pour et avec le peuple juif fête Hanouka. Hanouka est une fête hivernale qui dure huit jours. C’est la « Fête des Lumières », célébrée par l’allumage d’une Hanoukia chaque soir. Au II ème siècle avant Jésus-Christ, la Terre Sainte était gouvernée par les Séleucides (Gréco-Syriens), qui voulurent forcer le peuple d’Israël à accepter la culture et les croyances grecques. Contre toute attente, un petit groupe de juifs fidèles, dirigés par Juda Maccabée, vainquit l’une des armées les plus puissantes de la terre. Ils chassèrent les Grecs du pays et reprirent le Saint-Temple. Lorsqu’ils voulurent allumer la Ménorah, ils ne trouvèrent qu’une seule fiole d’huile d’olive qui avait échappé à la profanation par les Grecs. Miraculeusement, ils allumèrent la Ménorah et l’huile à peine suffisante pour un jour dura huit jours. Cette année, cette fête a lieu du dimanche 2 décembre au lundi 10 décembre. Cette lumière miraculeuse nous prépare au miracle de la Venue de la Lumière dans le monde, Jésus, Lumière née de la Lumière.

Avec la Vierge immaculée et l’Esprit Saint, vive flamme d’amour

Puis vient le 8 décembre, la fête de l’Immaculée Conception, date à laquelle débuta la vie communautaire à Cordes-sur-Ciel, dans le Tarn, en 1975. Anniversaire d’une communauté mariale sans aucun doute : chapelet, angélus, consécration à Marie à la fin des laudes, chant à Marie à la fin de la messe et des offices. Plus encore, la Communauté se retrouve dans la vision de saint Jean Bosco, celle des trois Blancheurs : l’Eucharistie, le Pape, la Vierge Marie. Marie dans son Immaculée Conception conduit les enfants de Dieu vers la barque de l’Église qui s’oriente vers Jésus-Hostie. Elle est pour nous « plus mère que reine » comme disait sainte Thérèse de Lisieux. Elle est notre douce lumière qui nous oriente vers la Lumière du monde, son fils Jésus.

Le 14 décembre, la Communauté fête un de ses maîtres spirituels, Jean de la Croix. Ce saint carme nous introduit avec sainte Thérèse de Lisieux et sainte Thérèse d’Avila dans les voies de l’oraison et de la vie avec Dieu. Écrivant la Vive flamme d’Amour, il dit ainsi : « Ô vive flamme d’amour, qui frappez délicatement le plus profond centre de mon âme… rompez le voile de cette douce rencontre. » Cette vive flamme d’amour est le Saint-Esprit comme il le dit lui-même : « Cette flamme d’amour est l’Esprit de son Époux, c’est-à-dire le Saint-Esprit que l’âme sent désormais en soi, non seulement comme un feu qui la tient consumée et transformée en suave amour, mais aussi brûle en elle et jette des flammes ». Saint Éphrem appelait l’Esprit Saint : « Feu et Lumière qui resplendit sur la face du Christ ». Fêtons la lumière du Saint-Esprit qui entoure la naissance et la face du Christ !

Le Verbe, vraie lumière

Le 25 décembre, la Communauté vit la grâce de la petitesse spirituelle qui, comme dit sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, a fait Jésus si petit par amour. C’est le moment où les frères et sœurs vivent ce dépouillement qu’est aussi celui de la Seconde Personne de la Trinité, cette kénose qui fait Dieu semblable aux hommes excepté le péché. Ils offrent de leurs biens comme cadeaux mutuels. La Communauté accueille aussi les personnes seules pour Noël, comme c’est le cas à Nouan-le-Fuzelier. Et invite les jeunes, pour le Nouvel An, à se dépouiller d’une fête à paillettes pour une fête dans la lumière de la sainteté. De la saint Sylvestre à la fête de la Vierge Marie Mère de Dieu, plus lumineuse que les lumières des villes, brille la Lumière qui nous est présentée en ces mots dans le prologue de saint Jean : « le Verbe était la vraie lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde ».

Que Jésus soit notre lumière qui éclaire tout homme et que brûle en nous la Vive flamme d’amour, feu et lumière de l’Esprit Saint qui nous entoure et entoure les anges et les langes de Noël !

Père Benjamin Boisson

Auteur : Père Benjamin Boisson

Prêtre de la Communauté des Béatitudes depuis 1999, maître en théologie et responsable de foyers pendant de longues années, le Père Benjamin Boisson est l'auteur de plusieurs livres aux Editions des Béatitudes, dont un sur l'humour de Dieu. Il propose régulièrement des sessions Rire et Prière. Il vit actuellement sur notre foyer de Nouan-le-Fuzelier.

Articles qui peuvent vous intéresser

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nous rendons grâce à Dieu pour nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean qui ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à

Messe du Clôture du pèlerinage des Béatitudes à Lourdes

Notre pèlerinage annuel à Lourdes a commencé ce mercredi 10 juillet. La grâce du Seigneur est au rendez-vous. « Heureux les pauvres de cœur. » C’est bien le thème qui semble nous

Vivez l’ordination de nos 4 frères en direct de Lourdes

Notre pèlerinage annuel à Lourdes a commencé ce mercredi 10 juillet. La grâce du Seigneur est au rendez-vous. « Heureux les pauvres de cœur. » C’est bien le thème qui semble nous

Articles les plus lus

Vivez l’ordination de nos 4 frères en direct de Lourdes

Notre pèlerinage annuel à Lourdes a commencé ce mercredi 10 juillet. La grâce du Seigneur est au rendez-vous. « Heureux les pauvres de cœur. » C’est bien le thème qui semble nous

4 futurs prêtres

Découvrez les frères ordonnés prêtres samedi prochain

Suivez plus bas le direct des ordinations sacerdotales, le samedi 13 juillet à 15h ! Ils se présentent ici… Rendons grâce au Seigneur pour nos quatre frères qui seront ordonnés

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nous rendons grâce à Dieu pour nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean qui ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”