Mois de mai, mois de Marie

Publié le 04 mai 2019

Marie est vénérée dans l’Eglise, particulièrement durant le mois de mai. Partout en France, des chrétiens se retrouvent pour des pèlerinages aux multiples oratoires qui lui sont dédiés.

Marie n’est pas une déesse, mais une simple créature qui a été honorée par Dieu de grâces toutes spéciales et elle est notre Mère qui nous soutient maintenant et à l’heure de notre mort !

« Le mois de Marie est le plus beau »

A  la suite du dogme de l’Immaculée conception en 1854, le mois de Marie devient très populaire en France. Au XIXème siècle, 85 % des paroisses de France le vivent. Ce sont des prédications le soir. Le mois de Marie attire plus de monde que les Saluts de Carême. A la cathédrale d’Arras, par exemple, chaque jour de semaine, deux mille personnes sont présentes.

A cause de la nature, tout porte à la dévotion et à la beauté : autels couverts de fleurs, chants mélodieux, brillantes illuminations. Le Cardinal Newman en parle ainsi : « Le langage employé est affectueux et ardent comme envers une mère. Ce culte est à la portée des esprits les plus simples et des cœurs les moins sensibles à la religion ». Des livrets de prière et de cantiques, des chapelles à Marie secourable et miséricordieuse remplissent la France au point que le poète Verlaine exprime en un mot l’ambiance du moment : « Je ne veux plus aimer que ma Mère Marie ».

Notre Dame de Fatima

Le 13 mai est par  providence divine, une date qui a eu un écho tout au long de l’histoire sainte de l’Eglise. Fin 1882, la « petite Thérèse » tombe malade d’une maladie lui occasionnant malaises et maux de têtes. Son état s’aggrave dans les mois suivants. Très inquiète, la famille prie Notre Dame des Victoires. Le 13 mai 1883, Léonie, Marie et Céline prient au pied du lit de Thérèse et se tournent vers la statue de la Vierge. Thérèse prie, elle aussi. Elle voit alors la Vierge lui sourire. La malade est définitivement rétablie.

Le dimanche 13 mai 1917,  trois enfants de Fatima, un petit village portugais au nord de Lisbonne, sont témoins d’une apparition lumineuse tandis qu’ils gardent leurs moutons. Francisco, Lucia et Jacinta ne doutent pas qu’il s’agit de la Sainte Vierge.  Celle-ci les convie à six rendez-vous successifs tous les 13 du mois, jusqu’en octobre de la même année.

Ayant survécu par miracle à l’attentat de la place Saint-Pierre, le 13 mai 1981 (64 ans après la première apparition de Fatima), le Souverain Pontife ne manquera pas de rendre grâce à Notre-Dame de Fatima d’avoir arrêté la balle qui aurait pu le tuer.

Saints avec Marie

Le 13 mai 2005, le pape Benoît XVI  annonce le procès en béatification de son prédécesseur, le pape Jean-Paul II.  Francisco et Jacinta, âgés de 9 et 7 ans au moment des apparitions et victimes de la grippe espagnole en 1919-1920, ont été canonisés par le pape François le samedi 13 mai 2017, soit cent ans après la première apparition.

Confions-nous particulièrement à Notre Dame de Fatima pour être guéri, protégé, soutenu personnellement et ensemble. Que ce mois de Marie soit notre mois à nous aussi qui voulons n’aimer que notre Mère Marie !

Père Benjamin Boisson

Auteur : Père Benjamin Boisson

Prêtre de la Communauté des Béatitudes depuis 1999, maître en théologie et responsable de foyers pendant de longues années, le Père Benjamin Boisson est l'auteur de plusieurs livres aux Editions des Béatitudes, dont un sur l'humour de Dieu. Il propose régulièrement des sessions Rire et Prière. Il vit actuellement sur notre foyer de Nouan-le-Fuzelier.

Articles qui peuvent vous intéresser

Election du nouveau gouvernement de la Communauté

L’Assemblée générale de la Communauté des Béatitudes s’est déroulée du samedi 26 octobre au dimanche 3 novembre dernier dans notre maison de Nouan-le-Fuzelier. (Pour savoir plus sur la

La Communauté des Béatitudes en Assemblée générale !

Quatre années ont passé depuis la précédente Assemblée générale de la Communauté des Béatitudes qui s’achevait début novembre 2015. Comme le veulent les Statuts Généraux de la Communaut

L’accueil de jeunes filles-mères à Bamako (Mali)

Une présence au Mali depuis 1996 La Communauté est engagée depuis 1996 à Bamako, capitale du Mali, dans un service d’accueil de jeunes filles et de femmes en détresse. Chaque

Articles les plus lus

Les soirées Pétales de roses des Béatitudes

Tout le monde connaît la date du 1er octobre ! Non ? C’est le jour où toute l’Eglise fête sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, la carmélite de

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à Lourdes dans la Basilique du Rosaire. Nous

Vivez l’ordination de nos 4 frères en direct de Lourdes

Notre pèlerinage annuel à Lourdes a commencé ce mercredi 10 juillet. La grâce du Seigneur est au rendez-vous. « Heureux les pauvres de cœur. » C’est bien le thème qui semble nous

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”