MISSION #1 – Duc in altum !

Dans l’élan missionnaire estival et à la suite des témoignages des frères, nous vous proposons, tout au long de l’été, de découvrir le témoignage de sœurs aînées de la Communauté des Béatitudes… Elles nous relatent quelques souvenirs épiques de ces débuts de la Communauté. 


MISSION #1

Sr Gertrud Maria : La fondation en Allemagne en 1986

Entrée aux Béatitudes en 1986, elle fonde la Communauté en Allemagne à Rees la même année. Âgée de 87 ans, elle vit actuellement dans notre maison de Paderborn en Allemagne.

 

Quelle belle aventure providentielle fut pour moi la fondation de notre communauté en Allemagne ! Rien que le souvenir de tous les petits et grands pas me rend vraiment heureuse. Dieu est fidèle !

Tout a commencé pour moi lors d’une grande réunion charismatique à Munich. Le prédicateur que nous avions invité, le père Robert Faricy de la Grégorienne à Rome, a eu une forte impulsion : Dieu voulait donner à l’Allemagne deux nouvelles communautés. Il me montra du doigt et me dit que j’étais appelée pour l’une d’entre elles. Ce jésuite ne savait rien de moi. Mais je savais aussi intérieurement depuis quelque temps que Dieu avait prévu un nouveau lieu pour moi… Alors, j’ai simplement dit à Dieu : oui, je suis prête à faire ta volonté !

Puis a commencé le temps de la prière, de la recherche et des questions. Je suis allée chercher des conseils et j’ai trouvé un bon accompagnement compétent. Et dans tout cela, la question « Seigneur, que veux-tu que je fasse ? »

C’était en 1984, j’avais déjà fait mes vœux perpétuels dans un institut séculier, je travaillais au service de l’Eglise en tant que conseillère pour la pastorale des femmes à Munich, je m’engageais dans la direction du Renouveau charismatique et j’étais très satisfaite de ma vie.

On m’a alors parlé de la communauté du «Lion de Juda et de l’Agneau immolé», une nouvelle communauté mixte en France… Malgré mes objections, je me suis rendu compte que je devais prendre les moyens de la connaître. C’est ainsi qu’en 1985, j’ai participé à la session de la communauté à Ars. Ensuite, j’ai pu faire brièvement connaissance avec la maison de Nay, puis je suis allée à Lourdes et j’ai passé une dizaine de jours à Cordes. J’ai compris que c’était la bonne communauté… 

J’ai tout abandonné à Munich et j’ai fait confiance à la Providence de Dieu. En février 1986, je suis allée à Mortain pour faire une expérience prolongée de la vie de la communauté. Quelques mois après, en novembre 1986, avec cinq frères et sœurs français courageux, nous commencions la première fondation en Allemagne sous la sage direction de Sr Hélène. 

Nous étions pauvres, mais la Providence de Dieu ne nous a jamais laissé tomber. Nous n’avons jamais eu à souffrir de la faim. Lentement mais sûrement, l’aide est venue de groupes de prière qui étaient heureux de partager avec nous ce grand cadeau qu’est la prière.

Dieu est fidèle et celui qui lui fait confiance vit ce qu’il lui a promis.

Sr Gertrud Maria

 

DÉCOUVRIR L’APPEL AUX BÉATITUDES

Sr Esther

Sr Esther (française) est entrée à la Communauté en 2017. Elle travaille au service de la communication de la Communauté.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

    *Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

    Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.