La vocation de Martine : laïque et consacrée dans le célibat

En cette fin d’année, comme toujours à cette période, beaucoup de frères et sœurs de la Communauté font un engagement en son sein. Nous avons eu à cœur de vous partager quelques témoignages de vocation de membres de la Communauté qui ont fait récemment ou feront très bientôt un nouveau pas à la suite du Seigneur.
Découvrez le témoignage de Martine, laïque qui vient de prononcer le vœu définitif de consécration dans le « célibat pour le Royaume de Dieu ».

Je m’appelle Martine et je suis entrée à la Communauté il y a 14 ans. Originaire de la Côte d’Ivoire et électrotechnicienne de formation, je viens de prononcer mon vœu définitif de consécration dans le célibat au sein de la Communauté le 13 juin dernier. Avant d’entrer à la Communauté, je faisais de la maintenance électrique dans une société de production de jus de fruits.

Une rencontre foudroyante avec le Christ !

C’est par l’intermédiaire d’une amie catéchumène qui suivait des cours de catéchisme que j’ai pu m’approcher de l’enseignement de l’Église. Dès notre premier partage, j’ai été saisie par l’amour gratuit de Jésus pour l’homme, Lui qui a donné sa vie… Dès cet instant, j’ai reçu le don de la foi. Cette amie me parlait de Dieu avec tant de joie et d’émerveillement que cela créa en moi le désir de Le connaître : Qui était-Il ? D’où venait-Il ? Comment a-t-Il tout créer ? Je n’avais pas toutes les réponses, mais une chose était sûre : je croyais en Lui, mon Créateur.

Plus tard, à 14 ans, j’ai décidé d’aller à l’église et, un an après, j’ai commencé le catéchuménat pour me préparer au baptême et à la confirmation. J’ai été active sur ma paroisse dans divers mouvements tels que les CVAV (Cœurs Vaillants, Ames Vaillantes),  dans un groupe vocationnel, dans la chorale, etc.

Un cheminement progressif vers une vocation particulière

Mon désir de tout donner au Seigneur a été un peu ralenti, notamment par le fait que je ne trouvais pas de congrégations ou communautés qui répondaient à ce désir. J’ai donc continué les études après le lycée ce qui m’a conduite à changer de ville et de paroisse.

C’est au travers de la rencontre de communautés nouvelles, notamment de la communauté missionnaire de Villaregia – où j’ai été jeune missionnaire pendant 5 ans -, qu’est revenu ce désir de me donner pleinement au Seigneur. Un désir, mais avec de nombreuses interrogations…

À l’occasion d’une retraite, je suis tombée par hasard sur un article de Feu & Lumière (revue mensuelle que publiait la Communauté) présentant la Communauté des Béatitudes. La découverte de cette communauté réunissant tous les états de vie ne m’a pas laissée indifférente. J’ai donc décidé d’aller la visiter pour mieux la connaitre. J’ai alors été saisie par l’esprit familial et la ferveur joyeuse dans la liturgie et la louange. Durant un office d’entrée en shabbat, j’ai été renouvelée entièrement et j’ai reçu une paix profonde.

Après une retraite de discernement de vocation à Issia (Côte d’Ivoire) en 2005, j’ai commencé mon cheminement avec la Communauté à Abidjan . Passée ensuite par plusieurs de nos maisons, je suis actuellement à Diébougou (Burkina Faso) depuis septembre 2019.

C’est avec joie et infinie reconnaissance que j’ai dit définitivement OUI au Seigneur, par les mains de Marie !

Martine Nogbou

Pour découvrir la diversité des appels des membres laïcs de la Communauté, rendez-vous sur la page Laïcs mariés et célibataires.

Sr Esther

Sr Esther (française) est entrée à la Communauté en 2017. Elle travaille au service de la communication de la Communauté.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

    *Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

    Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.