La vie éternelle n’est pas ce que l’on croit

La fête de la Toussaint suivie de la mémoire des défunts tourne nos regards vers le Ciel… Irons-nous tous au paradis comme le chantait Polnareff ? A cette rengaine bien connue, répond une nouvelle parution aux Editions des Béatitudes : La vie éternelle n’est pas ce que l’on croit. 
Prêtre de la Communauté des Béatitudes depuis vingt ans, le p. Benjamin Boisson est l’auteur de plusieurs ouvrages.  Il a été vicaire en paroisse et aumônier de jeunes. Il est actuellement aumônier du centre spirituel Marthe et Marie de Béthanie. Nous lui avons posé quelques questions.

Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Benjamin Boisson, je suis né dans le Jura. J’ai 54 ans, j’aime la bonne musique et la marche.
Je suis rentré à la Communauté des Béatitudes il y a 29 ans et je suis prêtre depuis 21 ans.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ce livre ?

Des idées fausses que j’entends par-ci, par-là sur l’enfer qui serait vide, les âmes du purgatoire qui viennent nous visiter, le ciel déjà ouvert à tous. Et plein d’autres choses qui me décoiffent le cœur. J’ai cherché les bonnes réponses et mis tout cela en musique dans la joie.

« On ira tous au Paradis » chantait Polnareff, que penser des paroles de cette chanson ?

Je pense que Polnareff avait tort. A l’époque en 1970 en France, il a dû entendre des prédicateurs le proposer.
Jésus dit bien que c’est faux. Il parle au moins 30 fois de la porte étroite et du lieu de perdition.
La tradition est unanime, ceux qui refusent Dieu s’auto-exclueront du Paradis.

« L’éternité c’est long surtout vers la fin. » Est-ce possible de s’ennuyer au Paradis ?

L’ennui au Paradis, c’est comme regarder un beau ciel ou manger une bonne glace. Le temps s’arrête. Oui, de l’ennui mais d’amour, de désir, de joie et de louange. Ou pas d’ennui du tout d’être dans la spirale infinie de la sainteté de Dieu !

Qu’aimeriez-vous dire à vos futurs lecteurs ?

Lisez mon livre, vous en serez « enciellés » ! Le ciel est au milieu de nous, de nos fourneaux et de nos enfantins babillages de travail et de service. Il est dans notre cœur comme un ciel anticipé. Ciel mon paradis ! Tu le vis dès aujourd’hui ? Oui, c’est ainsi que l’on s’y prépare, par apprivoisement et par communion.
Essayons bien d’aller tous au Paradis avec la musique des saints et des anges, mais sans l’air de Polnareff !

 

COMMANDER

 

La vie éternelle n’est pas ce que l’on croit
Quelques vérités joyeuses sur le Ciel

Un livre qui fait le point sur les questions essentielles liées à la mort et à la vie éternelle, pour aider le lecteur à vivre aujourd’hui habité par l’espérance chrétienne.
Dans un style vivant et très accessible.

220 pages – 16,00€

DU MÊME AUTEUR :

Claude Brenti

Membre de la Communauté des Béatitudes, diacre et père de famille, Claude Brenti est directeur des Editions des Béatitudes (EdB), maison d'édition fondée en 1984 par la Communauté. Les EdB publient essentiellement des livres de réflexion et d’approfondissement sur les thèmes principaux de la spiritualité chrétienne, ainsi que des témoignages de foi, des ouvrages donnant un éclairage chrétien sur des questions de société et des romans.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Je souhaite recevoir vos newsletters

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.

Vivez l'Avent à
l'école des Saints

/

Inscrivez-vous pour suivre notre parcours viidéo