La Pause Béatitudes, pour se faire du bien à l’âme !

Publié le 06 décembre 2020

Lors du premier confinement, la Communauté s’est organisée rapidement pour permettre à ses amis de suivre en direct ses liturgies et notamment celles de la Semaine Sainte. A l’annonce du second confinement, et dans un contexte politique et social pesant, la Communauté a voulu rejoindre à nouveau tous ses amis et les soutenir dans cette situation éprouvante pour beaucoup. 

C’est ainsi qu’est née La Pause Béatitudes. Un mail quotidien est envoyé proposant un contenu progressif et varié chaque jour de la semaine : Pause-lectio, Pause-topo, Pause-café, sans oublier la Pause-humour et bien d’autres surprises encore… Autant de dénominations qui donnent une large et nourrissante proposition spirituelle.

Près de 1200 personnes sont inscrites à ce jour à La Pause qui se poursuit et s’est adaptée pour ce temps de l’Avent.

Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire gratuitement sur le site lapause.beatitudes.org.

Peut-être êtes-vous déjà abonné ? 

C’est, sachez-le, une grande joie pour tous les frères et sœurs de la Communauté des Béatitudes de s’investir ainsi à votre service !

Nous sommes touchés des témoignages de gratitude que nous recevons régulièrement. L’une d’entre vous parle de la Pause comme d’une « lumière qui éclaire ses journées un peu solitaires » et une autre comme d’une « bénédiction pour nourrir sa prière quotidienne. »
Une autre écrit : « Merci pour le fil conducteur de chaque semaine, pour la diversité des témoignages et des personnalités (…) mais aussi pour la résonance de toutes vos paroles. » Et une autre encore : « Quel bonheur de recevoir ces ‘pauses’ spéciales survie, et oui, elles sont vraiment un moment important en ces temps où la vie n’est guère attractive. »

Ces mots sont le signe que ce service répond à un véritable besoin et à une soif partagée par de nombreux Chrétiens ! Rendons grâce à l’Esprit Saint qui a inspiré cette proposition !

Il reste trois semaines de Pause Béatitudes : n’hésitez pas en faire la publicité. Cela peut faire du bien à vos amis !

Découvrez ici 4 des vidéos de LA PAUSE BÉATITUDES

Auteur : Sœur Laetitia du Cœur de Jésus

Entrée à la Communauté des Béatitudes en 1998, sœur Laetitia est actuellement à la maison générale, à Blagnac, au service du secrétariat général et de la communication de la grande Communauté.

Articles qui peuvent vous intéresser

Lausanne : Jean-Marie Cettou, curé de paroisse heureux

Membre des Béatitudes, le Valaisan Jean-Marie Cettou, 58 ans, est le curé de la paroisse Ste-Thérèse à Lausanne. Il fête cette année ses 25 ans de sacerdoce. Rencontre avec un

Remise du Rapport de la CIASE

Mardi 5 octobre, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Président de la Conférence des Évêques de France, et Sœur Véronique Margron, Présidente de la Conférence des Religieux et Religieuses de France,

Vie d’Oraison : le jeûne (n°34)

Alors que fleurissent d’alléchantes propositions d’alimentation diététique, de jeûne thérapeutique ou profane, où en sommes-nous, chrétiens, de notre pratique du jeûne ? Serait-il le gran

Articles les plus lus

Les soirées Pétales de roses des Béatitudes en 2021

Les soirées Pétales de roses ! De quoi s’agit-il ? Tout le monde connaît la date du 1er octobre ! Non ? C’est le jour où toute l’Eglise fête sainte Thérèse

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à Lourdes dans la Basilique du Rosaire. Nous

La Semaine Sainte en direct avec la Communauté des Béatitudes

Chers amis, Voici le programme des liturgies que nous vous proposons de vivre en direct avec la Communauté durant la Semaine Sainte. Toutes ces liturgies sont en direct sur notre

We were unable to confirm your registration.
Your registration is confirmed.

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”