Festival des jeunes au Kazakhstan.

Publié le 09 septembre 2019

Le 21ème festival des jeunes à Oziornoé « a fait ses preuves » !

C’est avec ce titre d’article qu’un journal catholique du Kazakhstan a annoncé le prochain festival des jeunes du Kazakhstan, qui a été fondé et continue d’être porté par la Communauté des Béatitudes. Environ 200 jeunes ont participé à la rencontre, accompagnés par une trentaine de prêtres et sœurs de congrégations différentes. Les conférences sur le thème « Ta Parole est la lumière sur ma route » étaient données par un prêtre franciscain de Kiev (Ukraine).

Une trentaine de jeunes sont venus deux jours avant, après trois jours de voyage, vivre un pré camp, pour recevoir : à travers les temps de prière et conférences, et pour donner : ils ont préparé la mise en scène du chemin de Croix et le spectacle sur l’histoire du salut avec les danses d’Israël.

La pluie bouscula le programme bien réfléchi à l’avance, obligeant à organiser certaines choses à la dernière minute, mais ce n’était pas moins bon. Par exemple, pour la soirée de confessions, comme les jeunes ne pouvaient pas se confesser dehors à cause de la pluie, ils l’ont fait dans les bus, stationnés devant l’église, qui ont servi de confessionnaux… Une soirée pleine de bénédictions du Ciel 😉 !

Voilà quelques extraits des témoignages des jeunes :

  • Grâce à cette rencontre, je «recharge spirituellement mes batteries» pour toute l’année…
  • Oziornoé est un endroit où je peux être loin de la toile d’araignée qui engloutit le monde (Internet) (note du traducteur : parce qu’il n’y avait pas de connexion), c’est le lieu où je peux être seule avec Dieu !…
  • Cette année, soirée de confession particulière : à cause de la pluie, les prêtres ont dû confesser dans les bus, garés devant l’église. Je pensais que je n’avais pas de péchés. J’ai ouvert le petit Nouveau Testament, et suis tombée sur 1 Cor 3,18 : Que nul ne s’abuse lui-même: si quelqu’un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu’il devienne fou, afin de devenir sage. Et je me suis confessée.
  •  Cette rencontre m’a fait découvrir que je ne suis pas seul, qu’il y a d’autres jeunes de mon âge au Kazakhstan qui sont aussi dans l’Eglise.
  • Quand je suis chez moi, dans ma ville, l’agitation du monde m’absorbe complètement, et Oziornoé est la « bouée de sauvetage » pour ma vie spirituelle, le Seigneur me rappelle qu’Il veut toujours me parler. Pendant la soirée de prière je suis restée seule avec Jésus et j’ai compris qu’Il a tant de choses à me dire, et que j’ai tellement de choses à entendre… Oziornoé est le lieu où je viens avec des questions et repars avec des réponses, le lieu où l’on m’apprend à écouter, le lieu où on m’attend toujours…
  • Oziornoé ! 5 jours pour l’âme, dont il n’est pas toujours possible de prendre soin pendant l’année. Je veux dire merci. Merci à ce lieu pour l’accueil, merci à tous les jeunes pour leur présence. Sans se connaître, on partage des sourires, regards qui comblent et donnent la vie. Et aussi : merci pour le manque de confort, la pénurie, la simplicité. Dormir dans une chambre avec vingt filles sur des matelas par terre, ça aide à oublier le confort et la nécessité de l’espace personnel. Si vous avez soudainement besoin d’appeler ou d’écrire d’ici à la maison, vive la promenade à la recherche d’un réseau avec un téléphone au bout de votre bras tendu ! Ces petites choses font aussi partie de la vie ici. Et même si ça peut paraître étrange, c’est aussi pour cela qu’on veut bien y revenir encore et encore. Être ici aide à se détacher de tout cela. Chez soi on recherche souvent l’apparence : paraître le meilleur, le plus intéressant, le plus intelligent. Ici cela devient insignifiant d’être un simple employé d’entreprise ou le meilleur diplômé de l’année. Tout cela reste en dehors de ce petit village. Merci beaucoup pour le temps passé ici. C’est inestimable!
Sr Anna-Maria

Auteur : Sr Anna-Maria

Sr Anna-Maria est responsable de la petite fraternité de sœurs qui se trouve à Kokchetav, au Kazakhstan. La Communauté des Béatitudes est présente dans cette région d'Asie Centrale depuis l’an 2000.

Articles qui peuvent vous intéresser

« Ciel ouvert », le dernier CD de Béatitudes Musique

«  Ce CD est un moyen de mendier les cieux ouverts à chaque instant de notre vie, pour pouvoir vivre de cette grâce et goûter la vie éternelle déjà sur

Retour de mission à Bangui au Centrafrique

L’été dernier, l’Association Alliances Internationales, ONG qui porte les projets humanitaires de la Communauté des Béatitudes, a mené à bien deux chantiers importants à Bangui en C

Offre d’emploi aux Editions des Béatitudes

Les Editions des Béatitudes et Béatitudes Production recherchent un/une Responsable de communication-relation presse – CDI. Mission : – Participer à la mission de l’apostolat des éditio

Articles les plus lus

Quatre nouveaux prêtres pour le Seigneur !

Nos frères Andreas, Pierre-Marie, Daniel-Maria et Jean ont été ordonnés prêtres le 13 juillet 2019 par Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, à Lourdes dans la Basilique du Rosaire. Nous

Les soirées Pétales de roses des Béatitudes

Tout le monde connaît la date du 1er octobre ! Non ? C’est le jour où toute l’Eglise fête sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, la carmélite de

Vivez l’ordination de nos 4 frères en direct de Lourdes

Notre pèlerinage annuel à Lourdes a commencé ce mercredi 10 juillet. La grâce du Seigneur est au rendez-vous. « Heureux les pauvres de cœur. » C’est bien le thème qui semble nous

“Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.”