Festival des familles 2020 : « mettre le feu au monde »

Malgré le contexte sanitaire, les organisateurs du Festival des familles de la Communauté des Béatitudes ont fait le pari de maintenir l’événement qui a rassemblé une cinquantaine de familles du 12 au 16 août.

Bien sûr, le nombre de participants a dû être limité à 300 et des règles sanitaires ont été mises en place pour assurer la sécurité de chacun. En famille, petits et grands ont donc convergé des quatre coins de France et de Belgique dans notre maison de Nouan-le-Fuzelier pour vivre quatre jours de festival sur le thème : « Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier ». Une bonne moitié des participants avaient choisi de vivre ce festival sous tente donnant un air d’aventure et de vacances à la vie de famille.

Durant ces quatre jours, les parents ont pu vivre enseignements et carrefours alors que les enfants, par groupes d’âge vivaient de leur côté activités spirituelles, sportives ou manuelles.

Le festival a commencé par une veillée mariale où les familles ont pu accueillir Marie et lui confier leurs intentions. Le lendemain, parents et enfants avaient des activités séparées pour permettre aux parents de vivre une « journée pour eux ». Ainsi Olivier et Marie Belleil ont parlé de la profondeur du couple, Jean-Louis et Bénédicte Chauvet ont abordé le thème de l’amour conjugal, et le père Michel Martin-Prével, quant à lui, a traité de la tendresse dans le couple.

La vie de famille, galère ou croisière ?

Le lendemain, le thème de la famille était abordé sous l’angle de la question « la vie de famille…, galère ou croisière ? », puis l’après-midi, Marie Belleil faisait réfléchir les hommes sur la grâce d’être époux et père en 2020 alors qu’Olivier Belleil faisait la même chose avec les femmes, épouses et mères.

Un grand jeu en famille était ensuite organisé pour réjouir petits et grands. Les familles ont alors sillonné tout le domaine avec une bûche – symbole de leurs lourdeurs – pour affronter les multiples épreuves proposées. Enfin, le soir de ce vendredi, tout le monde s’est rassemblé pour vivre l’entrée en shabbat en plein air… Il y avait alors comme une ambiance de sermon sur la montagne !

Le 15 août, Mgr Gosselin, évêque d’Angoulême, nous a rejoints pour exposer les enjeux de la famille avant de présider la messe solennelle de l’Assomption, exhortant chacun à inviter la Vierge Marie au cœur de sa famille.

Enfin, la grande veillée finale a mis le feu aux familles grâce à un temps de louange puis la démarche qui a suivi : chaque famille allait déposer sa bûche dans un grand brasier. Délestées de leur poids, toutes les familles se sont alors mises à la suite du Seigneur dans une procession du Très Saint-Sacrement jusqu’au milieu du campement : « Le Seigneur a dressé sa tente parmi nous ». Assis dans l’herbe sous un ciel étoilé d’août, petits et grands ont adoré leur Seigneur lui demandant l’impossible pour leur famille.

« Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier. »

Pour conclure ce festival, Mgr Gosselin a célébré la messe d’envoi en plein air dans laquelle il a exhorté les familles à repartir rayonnantes après ce temps béni et à porter la bonne nouvelle dans leurs diocèses respectifs. Parents et enfants sont ainsi repartis remplis de grâce et tout joyeux pour mettre le feu au monde entier.

Enthousiaste et brûlante du feu de l’Esprit, une famille a demandé en plaisantant à s’inscrire pour les cinq prochaines années…

Merci Seigneur pour toutes tes grâces !

 

 FESTIVAL 2021 : PAR ICI ! 

 

[FinalTilesGallery id=’57’]

Anne-Emmanuelle Dixmérias

Laïque consacrée de la Communauté des Béatitudes, Anne-Emmanuelle est actuellement modératrice générale de la branche laïque.

Thèmes

Etiquettes

ARTICLES QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Ce week-end aura lieu la 8ème édition du Congrès Mission à Paris. Une occasion de se former, de trouver de nouvelles inspirations pour l’annonce (…)
Chaque année, le mois d’octobre est le mois de la mission, placé sous le patronage de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Cette carmélite n’a jamais quitté (…)

Je souhaite recevoir vos newsletters

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.

Rose_Petals_G25_2_8

1er octobre :
fête de sainte Thérèse de lisieux

Soirées pétales
de roses