Chronologie de la Communauté des Béatitudes

Les premières expériences de vie communautaire

1973 : Le 25 mai, à Valence (France), naissance de la Communauté « du Lion de Juda et de l’Agneau Immolé ». Gérard (Éphraïm) et Josette Croissant avec Jean-Marc et Mireille Hammel, décident de fonder la Communauté.

1974 : La vie communautaire débute à Soyons puis à Valence (Drôme, France). Éphraïm rédige la « Règle de Vie ». Elle s’articule autour de trois axes : la prière, la pauvreté et l’obéissance.

 1975 : Le 31 mai, Mgr Robert Coffy, archevêque d’Albi, accueille dans son diocèse à Cordes sur Ciel, la communauté naissante, qui prend le nom de « Communauté du Lion de Juda et de l’Agneau Immolé ».  C’est une nouvelle étape où se structure la vie communautaire. En novembre, première fondation à l’étranger, en Terre Sainte.

1978 : Le 18 novembre, ordination diaconale d’Éphraïm (Gérard Croissant) par Mgr Robert Coffy et premières consécrations (vœux privés). Ils sont sept à s’engager perpétuellement dans la voie des conseils évangéliques de chasteté, pauvreté et obéissance. Ils reçoivent un habit, signe de consécration.

1979 : Le 19 janvier, Mgr Robert Coffy érige la Communauté en « Pieuse Union », selon le Code de Droit Canon alors en vigueur.

1980 : L’adoration permanente du Saint-Sacrement est instituée dans la Communauté, tandis que la vie d’oraison à l’école du Carmel était déjà pratiquée depuis la fondation de la Communauté.

Le débordement apostolique et missionnaire

1973 : Le 25 mai, à Valence (France), naissance de la Communauté « du Lion de Juda et de l’Agneau Immolé ». Gérard (Éphraïm) et Josette Croissant avec Jean-Marc et Mireille Hammel, décident de fonder la Communauté.

1974 : La vie communautaire débute à Soyons puis à Valence (Drôme, France). Éphraïm rédige la « Règle de Vie ». Elle s’articule autour de trois axes : la prière, la pauvreté et l’obéissance.

1975 : Le 31 mai, Mgr Robert Coffy, archevêque d’Albi, accueille dans son diocèse à Cordes sur Ciel, la communauté naissante, qui prend le nom de « Communauté du Lion de Juda et de l’Agneau Immolé ».  C’est une nouvelle étape où se structure la vie communautaire. En novembre, première fondation à l’étranger, en Terre Sainte.

1978 : Le 18 novembre, ordination diaconale d’Éphraïm (Gérard Croissant) par Mgr Robert Coffy et premières consécrations (vœux privés). Ils sont sept à s’engager perpétuellement dans la voie des conseils évangéliques de chasteté, pauvreté et obéissance. Ils reçoivent un habit, signe de consécration.

1979 : Le 19 janvier, Mgr Robert Coffy érige la Communauté en « Pieuse Union », selon le Code de Droit Canon alors en vigueur.

1980 : L’adoration permanente du Saint-Sacrement est instituée dans la Communauté, tandis que la vie d’oraison à l’école du Carmel était déjà pratiquée depuis la fondation de la Communauté.

Crise de croissance

2007 : Le Cardinal Stanislaw Rylko, Président du CPL, donne au gouvernement de la Communauté une série de directives pour approfondir son fonctionnement. Prolongement de la reconnaissance des Statuts pour deux ans.

2009 : Novembre, l’Assemblée générale vote en faveur du rattachement de la Communauté à la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrées et Sociétés de Vie Apostolique (CIVCSVA). Mise en place par branche de chaque état de vie.

2010 : Le 30 septembre 2010, décret du cardinal Franc Rodé, Préfet de la CIVCSVA, confiant le gouvernement de la Communauté au Fr. Henry Donneaud, o.p. comme, Commissaire pontifical, suite aux tensions internes à la Communauté et en vue de l’approbation de ses nouveaux Statuts par la CIVCSVA.

Approbation des nouveaux Statuts par l'Archevêque de Toulouse

2011 : La CIVCSVA donne son visum aux nouveaux Statuts. Le 29 juin, Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, érige la Communauté des Béatitudes en Association publique de fidèles de droit diocésain en vue de devenir famille ecclésiale de vie consacrée.

2011 : le 15 novembre, le Commissaire Pontifical et le conseil général publient un communiqué de presse expliquant le processus d’assainissement et de restructuration en cours dans la Communauté. Ils mettent à jour des fautes graves commises par certains membres de la Communauté.

2013 : Sr Anna Katharina Pollmeyer, le 7 octobre, est nommée par décret du Préfet de la CIVCSVA « Présidente déléguée » du Commissaire pontifical.

2014 : le 29 juin, Décret de Mgr Le Gall approuvant la prolongation des Statuts Généraux et des Statuts de la Branche laïque associée pour trois années supplémentaires, ad experimentum.

2015 : Assemblée générale élective, du 22 octobre au 1er novembre. Sr Anna Katharina Pollmeyer est élue Présidente ; des Responsables généraux sont élus pour chaque Branche (sœurs consacrées, frères consacrés, laïcs) en assemblée particulière. Fr. Henry Donneaud o.p. continue l’accompagnement de la Communauté comme Assistant apostolique.

2019 : Assemblée générale élective, du 25 octobre au 3 novembre. Sr Anna Katharina Pollmeyer est réélue Présidente pour 4 ans, et de nouveaux responsables de branches sont élus en assemblée particulière.

2020 : Le 12 novembre, la CIVCSVA concède à Mgr Le Gall, Archevêque de Toulouse, la faculté d’ériger la Communauté des Béatitudes en « Famille ecclésiale de vie consacrée » de droit diocésain. Mgr Le Gall procède à cette érection le 8 décembre, en la solennité de l’Immaculée Conception.

DÉCOUVRIR

AUSSI

We were unable to confirm your registration.
Your registration is confirmed.

Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.