Alliances Internationales

« …l’œuvre de soulagement des misères est vécue non seulement comme un devoir humanitaire, mais comme un baiser d’amour au nom de Celui qui a pris sur Lui les souffrances des hommes… L’approche des misères qui nous entourent nous pousse à prendre conscience de la souffrance de peuples et de continents entiers. » (Livre de Vie, n°11 et 12)

 

En 1981, l’évêque de Kabinda, dans l’actuel République Démocratique du Congo, lance un émouvant appel : « mes enfants meurent qui enverrai-je pour les soigner » ? La population de son diocèse est très pauvre et les enfants sont les premières victimes de la disette. La Communauté des Béatitudes lui répond en envoyant sur place une équipe de soignants qui investit l’hôpital laissé à l’abandon. Depuis cette époque, plusieurs équipes se sont succédées sur ce lieu, leur engagement et leur générosité ne se sont jamais démentis.

De cette aventure est née l’Association Alliances Internationales (AAI), créée pour organiser le soutien logistique à l’hôpital. Cette aide se poursuit encore aujourd’hui ! Elle s’est même étendue à d’autres pays et à d’autres continents, pour d’autres projets.

L’objectif de l’AAI :

L’objet de l’AAI est défini dans ses statuts : « soutenir des projets humanitaires, des actions d’assistance et de bienfaisance visant au développement intégral de la personne dans les domaines de la santé, la prévention et les soins ; l’éducation et la formation et enfin le développement. » Chacun de ces aspects concerne l’aide à l’enfance, et vise aussi à promouvoir l’autonomisation économique et humaine des personnes.

Multipliant ses interventions au fil du temps, l’AAI a construit un dispensaire à Bangui (RCA,) un foyer d’accueil maternel à Bamako (Mali), un centre d’accueil pour enfants handicapés au Vietnam, une clinique ophtalmologique à M’Buji Mayi en RDC. Elle participe encore au financement du fonctionnement de certains de ces lieux de soins ou d’accueil. Elle s’est aussi occupée d’orphelinats au Rwanda, d’écoles d’enseignement général et de centres de formation professionnelle. L’AAI offre la possibilité de parrainages de ces structures.
Grâce à elle, et en lien avec des associations agréées, des volontaires sont envoyés sur le terrain.
Enfin, elle reste ouverte à tous les appels, dans la mesure de ses possibilités.

Le fonctionnement de l’AAI est assuré par des bénévoles. L’association ne reçoit pas de subventions de l’Etat, son financement ne repose que sur le soutien de ses donateurs. Elle est habilitée à recevoir des donations, legs et assurances vie. Pour élargir son offre de déduction fiscale, elle a créé en 2015, sous égide de la Fondation Caritas France, la Fondation TALITHA.

 

Faire un don

  • Par chèque à l’adresse ci-dessous
  • Par virement bancaire :
    RIB : code banque : 13306 – code guichet : 00326 –
    n° compte : 26005512011 – clé RIB : 08
    IBAN : FR 76 1330 6003 2626 0055 1201 108
    SWIFT : AGRIFRPP833
  • Vous pouvez faire un don en ligne sur le site de l’AAI.

 

[FinalTilesGallery id= »19″]

Je souhaite recevoir vos newsletters

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment en bas de chaque email (lire la politique de confidentialité).

Votre don sera reçu par la Fondation pour le Clergé, en faveur de la Communauté des Béatitudes et les données recueillies sur le formulaire de don serviront aux communications de la Communauté des Béatitudes et de la Fondation pour le Clergé.

French FR German DE Hungarian HU Italian IT Portuguese PT Spanish ES

L'été avec les Béatitudes

Se ressourcer cet été en famille, en couple ou individuellement,
entre jeunes ou enfants...